Enfants précoces : Comment les reconnaitre ?

doué, précoce ?Un article sur Le site TerraFemina à été pubié le 21 Avril 2016 sur la douance : "Enfants précoces : comment les reconnaître ?"

Dorothée Louessard, passe en revue certaines questions liées au haut potentiel intellectuel chez les enfants, « avec l'avis de Liliane Bahsief, directrice académique de l'établissement parisien Georges Gusdorf et enseignante »

L'article « annonce » comme bien d’autres articles, une drôle (Oui, on pourrait sourire !) Affirmation pêchée sur le site du Ministère de l’Education Nationale :

Disant : Leurs capacités dépassent la norme (QI égal ou supérieur à 130). D'après le site du Ministère de l'Éducation Nationale, 1,25 % des élèves seraient concernés par la précocité.

Mais en prenant le seuil de 130 de QI (sur échelle de Wechsler), il y a entre 2,2 et 2,3% de la population (de tout âge concernée) … Cela change un tantinet tout de même ….. !

Ressources pour la personnalisation des parcours des élèves intellectuellement précoces "site Eduscol"

Si la question des élèves intellectuellement précoces n'est pas nouvelle pour l'éducation nationale, elle a été mise en évidence à partir de la problématique particulière des élèves intellectuellement précoce qui sont en difficultés d'apprentissage.

 

Voici donc les premières lignes de cet article :

Votre petite merveille est-elle intellectuellement précoce ou simplement très éveillée ? Voilà une question que bien des parents se posent. Liliane Bahsief, directrice académique d'une école pour enfants précoces, nous éclaire.

Caractéristiques, importance du dépistage par les tests de QI et intérêt du placement en instituts spécialisés... Grâce à l'aide de Liliane Bahsief, professeure de français et directrice académique de l'établissement Georges Gusdorf à Paris, dédié exclusivement à la précocité, de la petite section de maternelle à la terminale, on fait le point sur la précocité chez l'enfant.

Qu'est-ce que la précocité ?

Nombre de parents sont convaincus de la précocité et des incroyables dons de leurs enfants. Et pour cause, leurs petites têtes blondes peuvent tout à fait se révéler précoces ou très douées dans certains domaines de leur vie sans pour autant être considérées comme "précoces" ou "surdouées". Alors, afin d'éviter les amalgames, on parle désormais d'"enfants intellectuellement précoces" ou d'"enfant à haut potentiel". Ces derniers sont dépistés par le biais d'un test de QI, le plus souvent le WISC, car leurs capacités dépassent la norme (QI égal ou supérieur à 130). D'après le site du Ministère de l'Éducation Nationale, 1,25 % des élèves seraient concernés par la précocité.

Pour lire la suite de l'article cliquez sur le lien

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 29/10/2016