Le Haut Potentiel derrière l'Echec Scolaire ou Social

HAPPI   

Ce 12 Octobre 2015, le journal local Nord Littoral a publié un article sur une nouvelle structure apportant aide et prise en charge aux personnes surdouées : "Le Haut Potentiel derrière l’échec scolaire ou social"

 

 

Happy Haut Potentiel a été créé par la psychologue Camille Specq, à Wasquehal dans le département du Nord

Une Calaisienne a décidé de réunir au sein d’une même structure les outils nécessaires à l’accompagnement des Hauts Potentiels.

C’est le projet d’une Calaisienne installée dans le Nord. Réunir au sein d’une même structure tous les outils nécessaires à l’accompagnement des enfants, adolescents et adultes à haut potentiel.

Combattre les idées reçues

« En France, on croit encore qu’avoir un haut potentiel, c’est être privilégié, que c’est une chance. Ce n’est pas forcément le cas. Ce ne sont pas toujours des personnes qui nous apparaissent qualitativement meilleures mais même si intellectuellement elles le sont, elles ont surtout un mode de fonctionnement différent. » Voilà pourquoi on préférera le terme Haut Potentiel à « surdoué ».

Camille Specq, une Calaisienne qui a installé dans le Nord une structure de détection et d’accompagnement des Hauts Potentiels, bat en brèche les idées reçues. « Le haut potentiel, ce n’est pas quelque chose d’acquis. Il faut parvenir à l’exprimer. Ces personnes ont besoin d’être aidées… » Et cela, quel que soit le moment de leur vie. Car contrairement à une autre idée reçue, « le haut potentiel ne se détecte pas que dans les premières années de notre vie. Certains expriment cette prédisposition génétique sur le tard. »

Pour lire la suite  → Cliquez ici

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 29/10/2016