Une incompréhension têtue vis-à-vis des enfants doués ! (Journal de Femmes, Arielle ADDA 15 Mars 2016)

Arielle ADDAUne autre belle chronique d'Arielle Adda postée sur journal de femmes, le 15 Mars 2016 !

 

Arielle ADDA, psychologue parle de "l'Incompréhension têtue vis-à-vis des enfants surdoués"

 

Un sujet qui parlera à bon nombre d'adultes HPI, de parents d'EIP,et de professeurs investis dans la précocité .....

 

Vous pouvez lire les premières lignes :

On pourrait penser dans un grand élan d’optimisme que toute la littérature concernant les enfants doués porte enfin ses fruits, et pourtant…

Un des motifs de consultation encore assez fréquent est qualifié  de « difficultés relationnelles ». L’école a alerté les parents, qui ne se doutaient de rien, les pauvres, et on leur a dressé un tel portrait de leur enfant qu’ils se sont réellement inquiété, entrevoyant l’ombre de troubles autistiques  se dessiner, sans qu’ils se soient doutés de quoi que ce soit jusque-là, aveugles qu’ils étaient.

Ce sont les pédagogues attentifs  qui les  ont avertis : ils désirent sincèrement que chaque enfant aime l’école, y soit heureux et s’y épanouisse : cet enfant qui reste isolé dans la cour de récréation, qui n’a pas d’amis, les dérange. Les ressources ne manquent pas pour remédier à cette situation qui les insupporte et  met en question leur savoir pédagogique, toutes sortes d’approche thérapeutiques peuvent être envisagées puisqu’ils se sentent brusquement démunis face à cet enfant  trop solitaire.

Pour lire la suite de l'article cliquez ICI

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 29/10/2016