Qu'il fait bon vivre dans le Gers ! Aujourd'hui et demain ...

Le gers

 Le Gers situé dans la région Occitanie est le complice des jours heureux !

 Oui, le Gers est l’un des meilleurs endroits de France. N’en déplaise à ceux qui n’y voient qu’un lieu où n’y cancanes   que des   canards ! C’est plus que cela, le Gers est un endroit merveilleux :

 Ses champs, ses collines, ses monuments, son patrimoine historique ... Le Gers est un canton parfait pour les   amoureux du   calme. Ses habitants sont accueillants en toutes circonstances,  ils aiment la vie au grand air, les   paysages riches en   couleurs en saison estivale, la vue grandiose sur les Pyrénées, et savez-vous qu’elles peuvent   prévenir sur la météo à venir ? En effet, quand ces magnifiques montagnes sont bien visibles et dégagées, nous pouvons nous dire que le temps arrive à la pluie ! :)

Et puis, n’oublions pas d’Artagnan, fougueux Mousquetaire du Roi de France,  dont le véritable nom était Charles de Batz de Castelmore, dit le comte et Maréchal d’Artagnan,  Ce gersois est né à Lupiac en 1640, et serait mort à Maastricht durant le siège de Maastricht le 25 juin 1673, pendant la guerre de Hollande.

Lupiac

LUPIAC 

- Le Village :

Le village natal de d'Artagnan. Lupiac, est un des plus anciens Castelnaux de Gascogne fortifié en 1090. Le village actuel a conservé sa forme primitive mais a perdu ses remparts. Le 12 août 2012 a eu lieu le premier festival dédié au célèbre Mousquetaire, à l'occasion des 400 ans de sa naissance.
Depuis l'été 2015, le village de Lupiac accueille la première statue équestre de d'Artagnan au monde. Avec les statues d'Auch et de Condom, c'est la 3ème du Gers.


- Le Musée d'Artagnan :


A l'entrée de la ville, sur le chemin menant au château se dresse une chapelle adossée à un grand bâtiment. Situé jadis à l'extérieur de l'enceinte fortifiée, cet édifice fut transformé en hospice dédié aux pèlerins de St-Jacques de Compostelle. C'est l'oncle du mousquetaire, un certain Bertrand de Batz, qui en est à l'origine. L'ancienne chapelle St-Jacques deviendra le Musée d'Artagnan en 1998. Vous trouverez de nombreux documents, des reproductions d'œuvres ayant trait à l'histoire réelle de d'Artagnan, des affiches de films consacrés au héros gascon sans oublier des scènes avec mannequins de cire.


- Le Château de Castelmore (non ouvert au public, non visitable) :


Né vers 1615 au Château de Castelmore (à quelques kilomètres de Lupiac), notre mousquetaire est le fils du Seigneur de Castelmore et de la Plagne dont la noblesse est récente. Jusqu'en 1640, il vivra sa prime jeunesse dans cette belle demeure. Il ne s'agit pas d'un manoir moyenâgeux, mais plutôt d'une gentilhommière dont les tours sont plus ornementales que guerrières. La demeure fut probablement construite au XVIe siècle. À l'époque, Castelmore devait être une construction rectangulaire encadrée par quatre tours rondes dont deux subsistent encore. Le chemin passait alors au levant et le château s’ouvrait sur ce même côté. Tel fut vraisemblablement le Castelmore qu’Artagnan a connu.
Dans le courant du XVIIe siècle, les deux tours rondes de l’est furent remplacées par deux pavillons à toit pyramidal. La façade est prit alors un caractère plus monumental.
L’extérieur et l’intérieur ont considérablement changé depuis le moment où d’Artagnan y passa sa jeunesse. Un inventaire d’août 1636 permet de se former une idée approximative sur les lieux : pas de luxe, peu de décoration ; un mobilier peu robuste et rustique, fabriqué par les artisans du bourg voisin, assurait un confort suffisant pour des gens peu douillets.

 

Chateau de la testere preignan 2

PREIGNAN

Placée au centre du département du Gers, à 10 km au nord d'Auch, la commune s'étend sur 10.67 km². Idéalement placée à l'intersection des RN21 (axes nord sud entre les Pyrénées et l'Espagne) et la RN124 (axe est ouest vers Toulouse et la côte Atlantique).Preignan s'étend sur deux lignes de crête : la première accueille l'agglomération principale et la deuxième, plus au nord, les hameaux de La Testère et de Gaudoux.

 Le village de Preignan tirerait son nom de Prineus ou Premius anthroponyme latin. Les vestiges d'une villa gallo-romaine sur la ligne de crête attestent la présence gallo-romaine dès le 1er siècle après Jésus Christ.

Eglise saint etienne preignanL'église romane, dédiée à St Etienne fut vraisemblablement construite sur un ancien cimetière mérovingien avec des matériaux de réemploi dont un fragment de mosaïque figurant des torsades et des fleurs stylisées. Remaniée au xv ème siècle, elle renferme un maître autel surmonté d'un retable en bois sculté et doré ainsi qu'une toilé récemment restaurée représentant le Saint Patron de l'église. Le mur clocher est typique pour la région.

 

Gaudoux, ancienne commune rattachée à Preignan en 1821, était une motte féodale. Le comte d'Armagnac octroya à ses habitants une charte de coutumes en 1276. Sur son territoire, à proximité de la route nationale fut construit au xix ème siècle, le château de la Testère (propriété privée) de style Renaissance.

L'ancien moulin du Rambert :

Sur le Gers, à l'ouest, il sert de barrière limitrophe avec la commune de Roquelaure. C'était le moulin à eau des anciens seigneurs de Preignan. 

Le Haras du Rambert :

Initiation à l’équitation, balade à cheval, location ou hébergement d’équidés, découvrez toutes nos activités équestres en milieu rural.

Ce Haras, dont le poney-club est 1er au palmarès des Poneys-Clubs en France (3 champions de France en 2000), propose une cavalerie adaptée du débutant au confirmé, de 4 à 18 ans. Aire de jeux en herbe.

Toutes formules de stages, cours d'équitation, Balades et promenades à poney peuvent être envisagées. Pour enfants uniquement à partir de 4 ans jusqu'à 18 ans.

Auch

 Le Gers c’est également Auch & sa Capitale :


 Auch fut une cité impériale à l'époque romaine. Site majeur sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, Où   resplendit sous les   beaux rayons du soleil pendant les belles journées, la magnifique cathédrale Sainte-Marie   d'Auch. Elle a été construite sur  l'emplacement d'une ancienne église romane en 1489. Elle est la plus     récente   des églises de France mais aussi la plus vaste (100m de   long et 40m de large) et une des plus riches. Sa     construction aura duré 200 ans ce qui explique la variété des styles même si l'architecture est du gothique     flamboyant pour l'ensemble de l'œuvre. La façade renaissance encadrée de 2 tours d'une hauteur de 44m surprend par son ampleur.


À l'intérieur, elle se révèle une grande cathédrale aux multiples trésors (Vitraux du XVIe d'Arnaud de Moles, Chœur en bois de chêne composé de stalles hautes et de stalles basses avec plus de 1500 personnages, Mise au tombeau du XVIe).


Auch fut harmonieusement embellie au siècle des lumières et les visiteurs admirent aujourd'hui son imposant et prestigieux patrimoine avec notamment :


- La Tour d'Armagnac (XIVe) qui est une ancienne prison de 7 étages sur une hauteur de 40 mètres. Elle abrite l'espace muséographique Le Trésor de la cathédrale.
L'Escalier monumental construit en 1863 sur 35m de dénivellation. Il comporte 370 marches au total pour faire du sport c'est pas mal ! :)
Les Pousterles: ruelles médiévales à forte pente qui sont au nombre de 5.
L'Hôtel de ville (XVIIIe) construit à l'initiative de l'Intendant d'Etigny, la Préfecture (ancien palais archiépiscopal du XVIIIe).


 

Aignan

 AIGNAN


Première capitale de l'Armagnac, ancien siège du parlement de Gascogne, Aignan fut fondé vers 620 et aménagé plus tard en bastide. Pillées et incendiées en 1355 par le Prince Noir, les églises romanes Saint-Saturnin (XIIe) au portail sculpté, celle de Lartigue et l'église de Fromentas (XVe), témoin de l'architecture gothique gasconne, subsistent encore. A visiter éventuellement à Aignan des maisons à colombages ainsi qu'un très joli lavoir.
En parfait gascon, d'Artagnan était amateur de bonne chère. Et à n'en pas douter, il aurait apprécié la Cave de Plaimont Producteurs qui est située à Aignan.

Ce groupement de viticulteurs, dynamiques, volontaires et passionnés par leur métier, s'appuie sur le principe fondamental du respect des traditions. Dégustation plus que recommandée : des vins de Sant-Mont, du Madiran, du Pacherenc du Vic-Bilh, de la Corolle et de la Colombelle (l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération). :)

Therme d armagnac

TERMES d'ARMAGNAC


Dominant la vallée de l’Adour, face à la chaîne des Pyrénées, sur les premiers coteaux de l’Armagnac, la Tour de Termes s’impose fièrement du haut de ses 36 m dans le paysage environnant.
Du château, érigé au XIIIe siècle, il ne reste aujourd’hui que le donjon et une partie du mur du logis. On accède au donjon par un escalier à vis comptant cent cinquante marches.

Au fur et à mesure de la montée, on pénètre dans un univers différent : coutumes féodales, histoire de la Tour, les comtes d’Armagnac et Thibault de Termes compagnon de Jeanne d’Arc pour enfin accéder à la salle dite des Mousquetaires.
D’Artagnan, enfant du pays y est représenté en train de ripailler dans une auberge gasconne en compagnie des Mousquetaires.
Pour rejoindre Tillac, vous passerez par Marciac, Grand Site Occitanie, bastide du Jazz, très connue pour le festival Jazz in Marciac.

Tillac

TILLAC
 

Tillac est un castelnau de plaine dont la création remonte au XIIIe siècle. Ce dernier se présentait sous la forme de maisons serrées autour du château (propriété des Comtes de Pardiac) et entouré d'une enceinte fortifiée. Même s'il ne reste que quelques vestiges de ces édifices, le village détient de belles maisons à colombages datant de la fin du XVIIe siècle.
- Les Tours: La présence de deux tours signifie que le castelnau était important. A l'est, se trouve la Tour de Mirande (21 mètres de haut) et à l'ouest, la Tour de Rabastens (16 mètres de haut). Ces tours qui avaient un rôle défensif, ont servi aussi de prison, salle d'audience ou encore logement pour le geôlier. La Tour de Rabastens a une particularité rare dans la région à savoir qu'elle n'est dotée que de trois murs et aucun toit. Ainsi, ce système défensif ne permettait pas aux ennemis de s'installer dans cette tour en cas d'invasion.
- L'église Saint-Jacques-le-Majeur: Elle participait à la défense du village. L'église possède un grand tabernacle à ailes (XVIIIe) réalisé par le sculpteur Jean Ferrère ainsi que des trésors liturgiques (antiphonaires, ciboires, chasubles...).
- Cinéma: A noter que le film «d'Artagnan» de Peter Hyams fut tourné à Tillac en 2000. Vingt figurants gersois ont participé au tournage aux côtés de Jean-Pierre Castaldi (Planchet), Justin Chambers (d'Artagnan) ou encore Catherine Deneuve dans le rôle de la Reine de France. A voir notamment dans le film, l'arrivée de d'Artagnan à Tillac en diligence et son entrée dans une maison à colombages…

 

Vic fezensac

VIC-FEZENSAC


C'est au IXe siècle que la situation de Vic-Fezensac (le long du cours d'eau l'Osse) fut définitivement choisi.
Depuis l'époque gallo-romaine, il existe une voie stratégique qui relie Toulouse à Bordeaux, en passant par Bazas, Eauze, Auch et l'actuel Vic-Fezensac. Cette situation géographique privilégiée lui a permis en 1660 d'accueillir le Roi Soleil qui se rendait à Saint Jean de Luz pour célébrer son mariage avec l'Infante Marie-Thérèse. Pour ce périple qui dura près d'une année, Louis XIV fut escorté par la compagnie des mousquetaires à la tête de laquelle se trouvait le célèbre d'Artagnan. Agé de 21 ans, le Roi fit une étape le dimanche 25 avril 1660 à Vic-Fezensac.
A voir:
- La collégiale St Pierre, la chapelle des Cordeliers, la chapelle du cimetière.
- Les arènes Joseph Fourniol inaugurées le 20 septembre 1931. En mai 1932, fut organisée une première novillada espagnole qui remporta un gros succès. Il apparaît à l’évidence que les arènes sont trop petites et qu’il faut les agrandir. Cela sera chose faite en août 1933, la capacité des arènes étant portée à 5847 places. La première corrida formelle a lieu pour la St Mathieu et sera renouvelée pour la Pentecôte en 1934. Ainsi débute la tradition de la Pentecôte à Vic.


 

Lectoure

LECTOURE

Juchée sur un promontoire au coeur de la Lomagne gersoise, Lectoure, station classée de tourisme et labellisée « Plus beau détour de France », se pare d'une ceinture de remparts d'où émergent belles maisons en pierre, jardins, fontaines, ruelles, anciens hôtels particuliers, thermes et monuments imposants. Vous serez certain d'apprécier la richesse patrimoniale de la ville : le coeur de ville, les Hôtels particuliers, la Cathédrale gothique Saint-Gervais et le Musée d'Art Sacré, la visite de Lectoure médiévale, le parcours des métiers d'art, la montée au clocher de la Cathédrale, le château des Comtes d'Armagnac, le circuit des remparts aux flambeaux et les balades contées.
Le musée Archéologique, abrité dans les caves voûtées de l'ancien palais épiscopal, Hôtel de Ville actuel, permet d'apprécier une collection unique d'autels tauroboliques, témoins des cultes dédiés à Cybèle.
C'est également à Lectoure qu'est cultivé le pastel dont le bleu incomparable a fait la renommée du pays de Cocagne. L'Atelier du Bleu retrace l'histoire et l'utilisation de cette petite plante qui a fait la richesse du Midi toulousain au 16e siècle.
Chaque année en juillet/août, la ville accueille l'Eté Photographique, un festival de photos contemporaines dont les expositions sont présentées sur 5 lieux majeurs de la ville.

Date de dernière mise à jour : 12/02/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire