Les Enfants Intellectuellement Précoces

Un Enfant Intellectuellement Précoce, Enfant Surdoué, Enfant à Haut Potentiel …. est donc tout simplement une personne (Enfant) et (Adulte) pour les plus grands, décelant des capacités intellectuelles très supérieures à la moyenne. Les psychologues du monde entier s’accommodent en règle générale à étudier qu'au-delà de deux écarts-types par rapport à la moyenne (qui est de 100 sur l'échelle de Weschler - c'est à dire à partir de 130) il y a surdouement. Ce qui statistiquement (pour un score de 130 sur l'échelle de Weschler) Intéresse 2.2 % de la population.

 

 

Le seuil peut néanmoins légèrement varier selon les spécialistes. Certains, comme les psychologues Jean-Charles TERRASSIER (qui a mis en évidence le syndrome de dyssynchronie et Arielle ADDA le situent à 125 et non pas 130).

Les enfants précoces ne sont pas tout à fait des enfants comme les autres, mais comme les autres, ce sont des enfants.
Dr Olivier REVOL, pédopsychiatre. Extrait de « Même pas grave ! L’échec scolaire, ça se soigne »"

Et pourtant contrairement à l'idée que beaucoup se font du "surdoué", cette capacité  est bien plus souvent vécu comme un cadeau malodorant, un cadeau qui pue, un cadeau empoisonné, origine de difficultés dans la vie de tous les jours, dans le relationnel.
Rappelons qu’en dépit de leurs capacités hors norme  et à proprement parlé :

 

• 1/3 des enfants doués se trouve en grand échec scolaire et sort de l'école sans aucun diplôme

• 1/3 aura des résultats vraiment moyens tant bien que mal

• Et le dernier 1/3 poursuivra pétillement  des études supérieures, comme on pourrait s'y attendre pour des personnes présentant un haut potentiel intellectuel

 

Voilà un exemple qui parle très bien des difficultés rencontrées par les personnes à haut potentiel quant à réussir à mettre à profit leurs considérables facultés intellectuelles...  Pas toujours facilement.
Cependant être surdoué n'est ni une pathologie, ni un handicap ! Il appartient à chacun de se donner les moyens d'en faire un atout, plutôt qu'une croix à porter, et de ne pas écouter les paroles blessantes ou les regards extraterrestrials, très difficile j’en conviens pour le concerné et sa famille. Heureusement des phrases apaisantes comme :

 

Avoir un enfant doué, ce n'est pas toujours la galère ; ce peut être aussi un bonheur.
Arielle ADDA, psychologue clinicienne. "Le livre de l'enfant doué : le découvrir, le comprendre, l'accompagner sur la voie du plein épanouissement !"

Nous redonnent l’envie de continuer d’avancer dans la vie, avec notre petit ou grand surdoué, de soutenir encore plus fort l’amour, la compréhension, l’attention, la patience …. Que nous avons besoin de déborder pour notre enfant.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 20/09/2016