Guide d'aide à la conception de modules de formation pour une prise en compte des élèves intellectuellement précoces

NOR : MENE0900994C

 RLR : 501-9b

 circulaire n° 2009-168 du 12-11-2009

 MEN - DGESCO A1-1

Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie ; aux inspectrices et inspecteurs d'académie, directrices et directeurs des services départementaux de l'Éducation nationale.

Fleche titre Cliquez sur la flèche pour ouvrir la page !

 

Aujourd'hui, en 2015, la réalité pratique est encore bien éloignée de ces propositions et autres préconisations. Rien n'est réellement fait pour ces enfants ! Sincèrement qu'est ce qu'est réellement mis en place pour eux ?

 La vision des enseignants réfractaires reste encore inchangée, (aucun module sur les jeunes surdoués n'est inclus dans les formations des IUFM !) Pfffff qu’elle patience ! Et les difficultés puis les dialogues de sourd auxquels se heurtent les familles sont elles aussi toujours identiques ?
Et ce, même en dépit de ce guide conçu pour les recteurs, rectrices, inspecteurs, enseignants ect ...., assez récent, datant de décembre 2009. 5 ans ½ ! Et combien d'années devrons-nous encore attendre pour que des progrès et des  aménagements "bien dialogués" sur le papier naissent au quotidien et ce pour tous ?! Comme c'est le cas, pour certaines choses mises en place et ce pour une poignée de privilégiés ayant  « l’impériale » chance de tomber sur un directeur d'école ouvert, ou d’un et d’une instit eux-mêmes parents d’enfants surdoués, ou s'interressant à ces enfants....

La sois disant égalité française mis en avant par l'Education Nationale quand il s'agit d'aménagements spéciaux, n'est toujours qu'une conception imaginaire. L’injustice reste permanente, FLAGRANTE !!!!!!

Aujourd’hui la vue que l'école pose sur un Enfant Précoce reste ce qu’elle est, il n'y a pas de chance pour les notions de "mérite" ou de "vrai besoin" pour ces enfants.
En effet, malgré tous les textes réunis (textes officiels, test de QI reconnu, avis de psychologue, résultats scolaires….), un Enfant Précoce n'aura pas la même route surtout s’il rencontre pendant sa scolarité une équipe qui ne comprend rien à la précocité et qui refusera d'entendre parler de différence !!!! Dans certaines écoles, interdit de parler de sauts de classe, l’enfant au contraire à leurs yeux ne « mérite » pas cette chance et ce malgré l’avis des psycologues qu’il pourrait voir en confirmant la précocité ! Ils se fichent également de la souffrance de l’enfant, celle-ci pour eux n’est pas réelle et l’enfant joue la comédie, malgré l’appel à l’aide des parents devant les problèmes rencontrés pendant la scolarité de leur enfant ! Etre surdoué n’est pas facile et n’est pas toujours une chance, meme si c’est un don, quand elle n’est pas reconnue par tous ceux que peuvent rencontrer les surdoués…. 
Tant de retards et d’incompréhensions qui, ne devraient pas avoir lieu, des textes de loi sont si joliments dirigés ! Quel bonheur pour tous si ces dispositions étaient respectées et surtout appliquées. L’Ecole Française est dite si parfaite….. Mais n’empêche certains d’entre nous n’ont pas la même conception et c’est dramatique !

A l'inverse s'il rencontre une équipe d'enseignants ouverte il pourra alors s'épanouir et les textes de loi voudront dire qu'enfin nos enfants sont reconnus !!!! Vivement ce temps, pour eux, pour nous, pour ceux à venir ......

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 28/10/2016

×